Monographie

Susanne Strassmann

10649065_10152780662480337_8124530825171973302_oPour Susanne Strassmann, le geste de peindre participe d’un rituel de partage : dans un univers fantasmé du réel, elle distribue les éléments de sa propre mythologie personnelle, à travers un imagier projetant dans l’imaginaire du regardeur les indices d’une fiction intime dont il peut disposer à sa guise. Ces indices sont représentés dans un sensible de basse intensité, où toute forme de subjectivité expressionniste semble évité, voire rejeté, formant une délicate vacance de l’exaltation – comme si la charge émotive était de la responsabilité non du peintre mais du regardeur.
Ce rituel de partage est pleinement assumé par l’artiste dans sa dimension performative, le geste de peindre s’offrant à ses modèles à travers des séances de peinture in situ où, dans le temps que s’élabore le tableau, le trouble de la rencontre imprègne l’œuvre d’une palpable affectivité.
En offrant à la rue, non seulement de voir l’œuvre, mais d’assister à sa production, Susanne Strassmann renoue avec la triviale générosité des peintres populaires du XIXe siècle.

ISBN : 978-2-84761-760-3

160 pages | 23 x 23 cm | 28€

acheter

auteur: