Poèmes-partitions, précédé de Sitot-dit

Heidsieck Bernard
Poèmes partitions
Dès 1955, Bernard Heidsieck participe à l’émergence de la poésie sonore.
En 1962, il crée la notion de poésie-action, dont il se revendique toujours.
Ce livre, qui ouvre sur Sitôt dit (premier livre de l’auteur publié aux éditions Seghers en 1955), regroupe la totalité des Poèmes-partitions (1955-1965) qui sont, aujourd’hui encore, inédits ou épuisés.

Poèmes-partition « R » (extrait, 3’57 »)
A propos du Poèmes-partition « R »

Ces premiers poèmes (1955-1965), je les ai intitulés Poèmes-partitions par référence, bien entendu, à la musique, où une œuvre qui existe, préalablement en tant que partition, ne vit totalement que lorsque cette partition est exécutée. Il en était ainsi de même pour moi, avec la poésie, dans la mesure ou le poème, disposé sur le papier telle une partition simpliste, me fournissait rythmes, intensités, vitesses, ruptures et silences, n’existant donc pleinement, en tant que poème, qu’une fois dit publiquement à haute voix, ou retransmis par un support tel qu’un disque vinyle ou un CD.

Lire quelques pagesFiche auteuracheter

livre + cd
Sortie : mai 2009
Format : 15×21 cm
Nombre de pages : 416
CD 1 : 64’57 ‘’
CD 2 : 52’33’’
Isbn : 978-2-84761-971-3


Les mardis littéraires, France culture

Ce livre réunit la totalité des Poèmes-partitions qui sont, aujourd’hui encore, inédits ou épuisés. Il est accompagné de 2 CDs regroupant les Poèmes-partitions qui ont été enregistrés, (la totalité de ceux publiés ici, hormis les Poèmes-partitions « N », « S », « Q » et « I »).