Stéphane Berard

Stéphane Berard
Berad Stéphane

“Avec le chanteur glandeur Stéphane Bérard c’est l’anti-Star Ac’ absolue. Un véritable dégazage vocal et post-punk, des impro le plus volontairement nulles depuis l’invention du gramophone, mais avec plus de subtilité qu’il n’y paraît au premier abord. En fond sonore s’insinue des mélopées que la logorrhée de Stéphane Bérard épouse, l’air de rien, à la note près. Un numéro d’équilibriste suicidaire mais virtuose. La parole étant mise à mal par cet empêcheur de penser en rond, seule la musique semble vouée à garder son intégrité.”
Pascal Mouneyres, lesinroks.com, 28/10/2007)

Ce double album a été réalisé sous le principe d’Ecoute Active. Le principe d’Ecoute Active est le procédé qui permet de rendre le spectateur /auditeur actif en soudain baissant le son d’un morceau et en devant remonter le son plus tard sur d’autres morceaux, s’il veut réellement percevoir les qualités du travail. Un procédé pour contrarier le principe même de musique d’ameublement.

Lire quelques pagesFiche auteuracheter

Production NAD: 2008
CD1 : Erik ça tue (50’59’’ – où on apprend à se méfier de certains airs d’Erik Satie)
CD2 : Tour de chant (41’17’’ – le best off de l’artiste…)


CD1 : Erik ça tue (extrait, 4’05 ») & CD2 : Tour de chant Bonheur (extrait, 2’06 »)