Florence Pazzottu

 

unnamedVit et travaille à Marseille – où elle est née. Poète et vidéaste. Également : dessine. Pratique volontiers

la lecture publique, seule ou en collaboration avec d’autres artistes.

 

De la même auteure, aux éditions Al Dante :

Hymne à l’Europe universelle (sic) (L’Amourier, 2001).

Chez d’autres éditeurs :

Petite, (L’Amourier, 2001).

Vers ce qui manque, in Venant d’où ? 4 poètes (Flammarion, 2002).

L’Accouchée (avec une postface d’Alain Badiou – Comp’Act, 2002).

L’Inadéquat (le lancer crée le dé) (Flammarion, coll. Poésie, 2005).

Sator… (Cadastre8zéro, coll. Donc, 2007).

La Place du sujet (Photos Giney Ayme – L’Amourier, coll. Carnets du panier, 2007).

La Tête de l’homme (Seuil, coll. Déplacements, 2008).

S’il tranche, (Inventaire/Invention, 2008).

L’espace blanc (Gare maritime – Maison de la poésie de Nantes, 2009).

Alors, (Flammarion, coll. Poésie, 2011).

Les Heures blanches (Atelier du Grand Tétras, 2013).