Le cri de la poupée

Véronique Bergen

 

couvbergen la manière de vous convoquer, Hans et toi, Unica, m’est apparue. Descellant vos lèvres, je déchargerai au fond de vos glottes une salve de mots-torpilles, de mots-arquebuses. La nostalgie ne poussant guère sur mes plates-bandes, je sarclerai le passé avec la herse du maintenant. À toi qui vécus l’oreille collée aux murs de ton enfance, je t’apprendrai le bruit du temps qui va de l’avant. Unica, post mortem, je t’inculquerai cet esprit taxinomique qui t’a toujours fait défaut, que j’ai pour ma part aiguisé par la pratique de l’entomologie.

Avec cette nouvelle fiction, qui suit celles sur Edie Sedgwik (2013) et Marilyn Monroe (2014), l’auteure continue à inventer l’écriture qui redonne chair aux personnalités féminines singulières, en leur redonnant voix.  Un roman qui semble écrit du sensible même d’Unica Zürn…

Isbn : 978-2-84761-742-9

13 x 17 cm | 246 pages | 17 €
auteure acheter