Pute

Jérôme Bertin

Pute-Jérôme Bertin

Fable contemporaine… Un marginal, zonard solitaire, tombe amoureux fou d’une prostituée – d’un amour exclusif, pur, sans tache. Mais la pute ne se rend compte de rien. Un jour, l’amoureux voit la femme partir avec un client. Il les suit. Et il voit ce client, infâme, vouloir forcer la prostituée à des pratiques qu’elle refuse. Chevaleresque, il s’interpose… et tue le gros bourgeois d’un coup de canif. Il apprendra plus tard qu’il vient d’assassiner… un député. La prostituée hurle, appelle à l’aide, il est effrayé, veut qu’elle se taise… et, par inadvertance, la tue également. S’en suit son arrestation, et la farce tragique de la «justice» à l’œuvre… Écrivain de l’extrême, Jérôme Bertin nous emmène dans l’à-vif du présent.

EXTRAIT > Je lui raconte pour Pute mon amour. Mon amour dingue pour une inconnue. Que d’un seul regard j’étais damné. Comment d’une dame de fion j’ai fabriqué ma dame de cœur. Pion fou au milieu des rois fromages. Des reines de trique j’étais piqué. Je lui raconte la solitude du rectangle Bermudes. Les murs qui poussent et qui m’étouffent. L’errance de la race à la recherche d’une trace de danse un peu. La solitude crasse au milieu de la balade des gens heureux. L’hideux de ma condition humaine moins. Le bleu interdit. Le marron quotidien de mon ciel. La moisissure de mon être. Que je suis mort assis debout couché. Chien de l’espèce à trous. Je chie sur l’homme et son délire de monde…

 

ISBN : 978-2-84761-794-8
72 pages | 13 X 17 cm | 10€

À paraître, avril 2013

Fiche auteur acheter