Requiem

Requiem

Frederic Acquaviva

12€

Pièce pour orgue, orgue de barbarie, voix diverses, saxophones ténor et basse, trompette, trombone, tuba, guitare et basse électriques, percussions et échantillonneurs ca.67′, 
texte de l’écrivain F.J. Ossang lu par lui-même.

Durée : 67’36 »
Production Nad

K requiem (1993/99). Frédéric Acquaviva utilise différents instrumentistes et lectures enregistrés séparément, pour ensuite agir sur cette matière sonore. Une part est accordée aussi aux déchets, aux parasites, par l’utilisation fréquente de ‘chutes’. K requiem est une œuvre perturbante, profonde, surprenante « qui prend des risques, qui frôle en permanence le désastre. »

Texte extrait d’Alcôve clinique (1976) de F. J. Ossang. Avec Thierry Madiot (trombone basse), Pierre Gillet (trompette), Philippe Le Gris (tuba), Philippe Dibétta (saxophones), Jean-Claude Galoppin (trompe de chasse), Artus (orgue de barbarie), F. J. Ossang, Dobra Sankowicsz, Piotr et Gregorz Zygan (voix).

Description produit

Frédéric Acquaviva

 

BIOGRAPHIE

Frédéric AquavivaNé en 1967, est compositeur de musique expérimentale (& installations sonores, chronopolyphoniques). Il travaille notamment avec Pierre Guyotat, FJ Ossang et Isidore Isou. Ses disques sont édités par Al Dante. Diffusions au Palais de Tokyo, Centre Georges Pompidou, Les Voûtes, Galerie Lara Vincy, Galerie Incognito, Archives, Librairie Mazarine, Musée des Beaux Arts de Nantes, Théâtre Poème (Bruxelles), Galerie Peccolo (Livourne)… Orchestre les symphonies de Isidore Isou et Maurice Lemaître, écrit des monographies sur Jacques Spacagna et Bernard Heidsieck (Editions Conz, Vérone), monte des expositions sur Isidore Isou, Henri Chopin, Gil J Wolman et crée 8 radio phonies autour de ces mêmes auteurs ainsi que sur Pierre Albert- Birot, Marcel Hanoun et Otto Muehl. Dirige une collection aux éditions Derrière la Salle de Bains. Statut : compositeur. Date de naissance : 1967. Objets : musiques acousmatiques, installations sonores, pièces radiophoniques… Définition : musiques inaudibles, disques introuvables (sauf certains, sur ce site).musique ou non, avec voix ou non, bruits ou non. Depuis 1991 : Titres : « Coma », « K.requiem », « Sens unique(s) », « L’infra cantate », « Et… et… et… », « Oreilles vides », « Tri », « X, 4, 3 », « Musique acataleptique », « Exercice spirituel »… Éditeurs : Casus Belli, Al Dante, Nioque(s), La Revue Mobile, Java, Le bout des Bordes… Lieux : Performance X6 (Ajaccio), Musée des Beaux-Arts de Nantes, Licences, Palais de Tokyo, Centre Georges Pompidou, Les Voûtes (Paris), Espace Gantner, (Belfort), Théâtre-Poème (Bruxelles), Atelier de Création Radiophonique (France Culture), France Musiques, Radio Libertaire, Radio SFB Berlin, Radio Canada, Galerie Peccolo (Livourne)… Collaborations : Isidore Isou, Maurice Lemaître, Pierre Guyotat, Marcel Hanoun, F.J. Ossang, Maria Faustino, Maîtresse Cindy, Jean-Luc Parant… Quoi d’autre : producteur sur France Culture d’émissions monographiques sur les avant-gardes (Isidore Isou, Gil J Wolman, Marcel Hanoun, Henri Chopin, Bernard Heidsieck, Maurice Lemaître…), mais aussi conférences : « Edgar Varèse », « Orchestres lettristes », orchestrations des « Symphonies 3, 4 et 5 » de Isidore Isou. Mais encore : ?commissariat d’expositions : « Isidore Isou, du lettrisme à la créatique » (Besançon), « Henri Chopin » (Belfort), « Maurice Lemaître, photo de ma photo » (Paris). commissariat d’événements :
« Rétrospective des œuvres vidéos de Gil J Wolman », Cinémathèque Française (avec Nicole Brenez) ; performance « Henri Chopin : Copernic » à La Guillotine (Montreuil) ; « Montage Lemaître » (avec Paris Expérimental) à La Guillotine. A écrit une monographie : « Jacques Spacagna, le voyage en Italie » (Ed. Francesco Conz, Vérone). Films : « Elke et le lettrisme », « Maurice Lemaître, Tarzan et Mao » (Lowave DVD), « De Henri à Chopin, le denier pape » (co-réalisé avec la chorégraphe Maria Faustino)…

DISCOGRAPHIE

Paru chez Al Dante

 

SUR LE WEB

Information additionnelle