couvBertin

Bâtard le retour

9€

«Je suis écrivain. Je touche l’AAH. J’ai les bras couverts de scars et des tatouages disgracieux. Je suis fan de foot. J’écoute du hip hop. J’écris des balles. Je suis fou à publier. J’ai un bon pied droit. J’enroule à merveille. Je veux être l’homme de la partie et pas l’âme de la partouze. J’ai appris à vivre aux côtés de la faux, avec le vrai fond. Je voudrais que l’on puisse lire non sur tout mon corps. Mon cœur part à moitié. Le stade en transe m’offre bien plus de plaisir qu’une haleine suspecte. Je me vends en spectacle. Je n’abandonnerai jamais rien à Babylone-plage.»

Isbn : 978-2-84761-729-0
13 x 17 cm | 48 pages | 8,5 €

Description produit

BIOGRAPHIE

Jerome BertinJérôme Bertin est né en 1975 à Limoges, vit et travaille à Marseille. Cofondateur avec Sylvain Courtoux et Charles Pennequin des éditions Poésie Express, il a publié dans les revues NioquesJavaPlastiqFuséeExistenZLe Jardin ouvrierAvis de passageDoc(k)sAction poétiqueIl particolareBoxon

Jérôme Bertin fait paraître un premier livre en 2003, Babylone-Centre (Le Corridor Bleu) suivi, en 2006, de Round 99 (Al Dante). Il fait partie des auteurs pour qui l’écriture constitue un véritable engagement, une manière de résistance et de révolte face à une société dans laquelle il peine à s’intégrer. Son écriture est une nécessité face à une civilisation agonisante où tout espoir de rémission est exclu. Jérôme Bertin est un écrivain qui nous secoue, nous prend au corps et remet en question certaines habitudes confortables de lecture.

 

 

BIBLIOGRAPHIE
Aux éditions Al Dante

Round 99 (2006)
Bâtard du vide (2011)
Le patient (2012)

Pute (2013)

Première ligne (2014)

Le projet Wolfli (2014)

La peau sur la table [suivi de] Autoportrait (2014)

Bâtard le retour (2016)
Autres parutions
Babylone-centre (Le Corridor bleu, 2003)
Babylone – trilogie (Dernier télégramme, 2007)
Fragment du carnage (avec des dessins d’Anne Van des Linden, voix, 2008)
Histoire d’os (avec des dessins d’Anne Van des Linden, voix, 2009)
Robert K (L’Âne qui butine, 2010)

Information additionnelle