L'action a echoué. Merci d'actualiser la page et de réessayer.
couv_surya-1-light

Le Mort-né [suivi de] Eux

13€

… Tu es ainsi fait : tu crois d’abord que cette haine est justifiée. En quelque sorte, tu la partages. C’est un étrange mouvement, mais qui te ressemble, qui a toujours voulu que tu veuilles mourir si on le voulait pour toi. Dès l’instant qu’il s’agit de toi, tu trouves bonnes même les pires des raisons des autres. Il te faut faire alors un très violent effort pour séparer entre leurs raisons et les tiennes. Pour que la haine qu’on a pour toi ne soit pas la tienne aussi. Pour que l’envie qu’on a que tu disparaisses ne soit pas de toutes les envies que tu as la plus grande…

Quand naître de qui porte la mort impose en héritage une souffrance dont il faudra se relever à chaque instant. Vivre est un combat. Un récit implacable du romancier, essayiste et philosophe Michel Surya.

17 x 23 cm / 88 pages / 13€
Isbn : 978-2-84761-724-5

Mots clefs, .

Description produit

Michel Surya

 

BIOGRAPHIE

Michel SuryaMichel Surya est un écrivain, philosophe et éditeur français, né en 1954.
Spécialiste de George Bataille, il est le fondateur et le directeur de la revue Lignes et des Nouvelles Éditions Lignes

BIBLIOGRAPHIE

Paru chez Al Dante

à propos de :

Autres parutions

récits / romans

  • Exit. Préface de Bernard Noël. Suivi des Noyés (Séguier, 1988 et 1989 ; Farrago, 2001)
  • Défiguration (Fourbis, 1995 ; Léo Scheer, 2006)
  • Olivet (Fourbis, 1996 ; Farrago, 2001)
  • L’Éternel retour (Lignes/ Léo Scheer, 2006)

Essais

  • Georges Bataille, la mort à l’œuvre (Séguier, 1987 ; Gallimard, 1992)
  • De la domination. Le capital, le transparence et les affaires (Farrago, 1999)
  • De l’argent. La ruine de la politique (Payot, 2000)
  • Portrait de l’intellectuel en animal de compagnie (Farrago, 2000)
  • La Révolution rêvée. Pour une histoire des intellectuels et des œuvres révolutionnaires, 1945-1956 (Fayard, 2004)
  • Portrait de l’intermittent du spectacle en supplétif de la domination (Éditions Lignes, 2007)
  • Excepté le possible (Fissile, 2010)
  • Sainteté de Bataille (L’Eclat, 2012)
  • Les singes de leur idéal (Lignes, 2013)
  • L’autre Blanchot (Gallimard, coll. Tel, 2015)
  • Capitalisme et djihadisme. Une guerre de religion (Lignes, 2016)

Matériologies

  • L’Imprécation littéraire (Farrago, 1999)
  • Mots et monde de Pierre Guyotat (Farrago, 2000)
  • Humanimalités (Léo Scheer, 2004)
  • Le Polième (Bernard Noël) (Lignes, 2011)

correspondances

  • Georges Bataille, Choix de lettres. 1917-1962 (Gallimard, 1997)

Edition

  • Georges Bataille, Une liberté souveraine (Fourbis, 1997 ; Farrago, 2000)
  • Sur David Nebreda (direction d’ouvrage avec J.-P. Curnier, Éditions Léo Scheer, 2001)

Préfaces, postfaces

  • Les Hauts de Hurlevent de E. Brontë, illustré de 15 dessins à la plume de Balthus (Séguier, 1990)
  • Jean Genet, entre mythe et réalité de Véronique Bergen (De Bœck Université éditeur, 1993)
  • Français encore un effort si vous voulez être républicains de D. A. F. de Sade (Fourbis, 1996)
  • Les Premiers mots de Bernard Noël (Flammarion, 2003)
  • Antonin Artaud : fin de l’ère chrétienne de Paule Thévenin (Lignes/Léo Scheer, 2006)
  • Das Kind de Christine Lavant (Lignes/Léo Scheer, 2006)
  • Charlotte d’Ingerville suivi de Sainte de Georges Bataille (Lignes/Léo Scheer, 2006)
  • La Structure psychologique du fascisme de Georges Bataille (Lignes, 2009)
  • De la destruction de Amandine André (Al Dante, 2016)

Collectifs (entre autres)

  • Georges Bataille, Une autre histoire de l’œil, Cahiers de l’Abbaye Sainte-Croix n° 69 (Musée des Sables d’Olonne, 1991)
  • Bataille et les arts graphiques, La Part de l’œil (avril 1994, Bruxelles)
  • « L’arbitraire, après tout », in Bataille après tout (dir. Denis Hollier, Éditions Belin, 1995)

SUR LE WEB

Information additionnelle