couv-till

À propos de quelques points dans l’espace

25€

Rassemblant les témoignages, les images, les traces de vingt-cinq ans de voyages, d’explorations et de rencontres, ce livre se tient à mi-chemin entre l’autobiographie, le récit d’aventures, le manifeste et le catalogue raisonné. Une façon de faire le point, comme on dit. D’essayer de comprendre ce que l’artiste a cherché jusqu’ici, ce qui l’a poussé en avant et hanté, ce qu’il a cru saisir des réalités qui l’entouraient – même si toute histoire qu’on peut raconter est une fiction… Les histoires de personnes croisées en chemin – d’autres voix, une foule de voix, comme chante Piaf – se mêlent à la sienne dans cette tentative de faire état, en toute modestie et non sans humour, de son point de vue sur le monde. « Je voudrais tenter de relier entre eux quelques points de la surface terrestre qu’il m’a été donné de connaître, comme on tendrait des fils entre de petits drapeaux sur une carte. Fragments d’une carte possible de ma vie traversée par d’autres vies, assemblés ici non pour me trouver, mais pour comprendre où je me trouve – pour repartir de là. Désirant partager ce bout de route avec vous ». .

24 x 27 cm / 240 pages / 25€

isbn : 978-2-84761-758-0

Description produit

Till Roeskens

 

BIOGRAPHIE

ALBUM1Né en 1974 à Freiburg. Vit et travaille à Marseille. Amateur de géographie appliquée, Till Roeskens appartient à la famille des artistes-explorateurs. Son travail se développe dans la rencontre avec un territoire donné et ceux qui tentent d’y tracer leurs chemins. Ce qu’il ramène de ses explorations, que ce soit sous la forme d’un livre, d’un film vidéo, d’une conférence-diaporama ou autres formes légères, ne se voudrait jamais un simple rapport, mais une invitation à l’exercice du regard, un questionnement permanent sur ce qu’il est possible de saisir de l’infinie complexité du monde. Ses « tentatives de s’orienter » s’élaborent avec le souci récurrent de toucher un public non averti et de rendre les personnes rencontrées co-auteurs de l’œuvre. De nombreuses distinctions (bourses résidences, prix…). En 2013/2014, lauréat de la villa Médicis, Rome.

Son œuvre peut prendre diverses formes : films (Aïda Palestine, a reçu le Grand Prix de la Compétition Française au FID Marseille 2009, le Prix spécial du Jury au Festival de Tétouan 2010 et le Premier Prix au festival Videoex de Zürich 2011 ; et Un Archipel a été en compétition française au festival “Cinéma du Réel” en 2012) – performances (qu’il nomme “Conférences Diaporamas”, dernières interventions à Beaubourg – Paris ; Khiasma – Les Lilas ; Le Générateur, Gentilly ; Manifesten – Limoges ; Montevideo – Marseille ; Espace Paul Ricard – Paris…) – Expositions (dernières expositions personnelles, à la Villa Médicis – Rome ; Espace Khiasma – Les Lilas ; Musée-Château ; Annecy ; Syndicat Potentiel – Strasbourg ; Frac IdF – Paris…) ; Publications (une dizaine de publications d’artiste…).

Information additionnelle